Photo DK

accueil

En octobre 2019 je suis allé au Village Martyr, Oradour sur Glane, avec plusieurs amis.  Il faisait beau, mais pas trop chaud, une lumière bien adaptée à la photo.  Nous avons passé environ 2 heures au village et puis nous sommes allés dans le nouveau village pour déjeuner ensemble et reflechir.  

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire de ce village voici un extrait du site Internet de la Mairie d'Oradour : 

Oradour sur Glane, qui autrefois, était un bourg paisible et dynamique avec son tramway et ses nombreux commerces va connaître l’horreur le 10 juin 1944.  En début d’après-midi, vers 14h00, près de 200 soldats allemands de la division « Das Reich » encerclent le bourg et rassemblent la population sur le Champ de foire, prétendant à un simple contrôle d’identité.  Les hommes sont répartis en 6 groupes dans diverses granges d’Oradour tandis que les femmes et enfants sont regroupés dans l’église. En quelques minutes, les hommes sont abattus puis brulés puis c’est au tour des femmes et enfants de subir le même sort et d’être brulés dans l’église. 

En une journée Oradour n’existe plus et cet horrible massacre fit 642 victimes innocentes. 

Depuis 1946, les ruines du Village Martyr sont classées Monument Historique et le Centre de la Mémoire a été inauguré en 1999.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_d%27Oradour-sur-Glane

Bizarrement, beaucoup des maisons en ruines ont un machine à coudre - ils semblent d'être presque les seules objets d'avoir résister au feu et à 75 ans en plein air.  Pour moi ces machines sont devenus un symbole du village...

Oradour sur Glane

Intro

sud ouest 2749Amateur de photographie depuis l'âge de 10ans, maintenant, à la retraite, j'ai finalement le temps pour ma passion. 

A la campagne je suis inspiré par la beauté de la nature autour de moi en Limousin et en Dordogne : les paysages, oui, mais plutôt des détails, une feuille, un insecte ou même des compositions de nature morte.  En ville l'architecture fournit les sujets intéressants mais le sujet le plus fascinant est nos concitoyens, surtout captés en "street photos", très souvent en noir et blanc.

 

David Keast 2017

Attention ! Les photos ne sont pas libres de droits, tous droits sur les images sont réservés. 

Copyright photo intro : Isabelle Cave-Baudry